Archive for juin, 2012

LA NEWSLETTER D’AIX ET PAYS D’AIX

Aix-en-Provence choisit DBT CEV pour ses bornes électriques
L’Automobile & L’Entreprise
La ville d’Aix-en-Provence et la SEMEPA (la société d’économie mixte d’Aix-en-Provence*) ont inauguré leur nouveau service de recharge pour véhicules électriques conçu et installé par DBT CEV, acteur d’infrastructures de recharge pour véhicules
Afficher tous les articles sur ce sujet »
Une importante cache d’armes découverte à Marseille
Le Nouvel Observateur
MARSEILLE (AP) — Une importante cache d’armes a été mise au jour jeudi à Marseille (Bouches-du-Rhône), dans le quartier de Montolivet, situé dans le XIIe arrondissement de la ville, at-on appris vendredi auprès des gendarmes et du parquet de Marseille.
Afficher tous les articles sur ce sujet »
Plonévez-Porzay. Octogénaire et bientôt SDF?
Le Télégramme
Après une enquête judiciaire, la garde-malade fut condamnée, en 1985, par la cour d’appel d’Aix-en-Provence, à un an d’emprisonnement pour abus de confiance à l’endroit d’Auguste Le Guellec. Entre-temps, son épouse, légataire universelle faute
Afficher tous les articles sur ce sujet »
Commentaires fermés

COMMUNICATION PAYS D’AIX ASSOCIATION

Communication Pays d’Aix Associations Planifier le nettoyage
À lettre-info@paysdaixassociations.org
De : Communication Pays d’Aix Associations (h.azgrar@paysdaixassociations.org)
Envoyé : mer. 06/06/12 10:25
À : lettre-info@paysdaixassociations.org
Ce message semble très suspect aux filtres SmartScreen. Pour votre sécurité, les pièces jointes, images et liens ont été bloqués.

Madame la Présidente, Monsieur le Président,

Le CPIE du Pays d’Aix vous propose de venir vous informer et échanger autour de la démarche d’éco-manifestations,

Le jeudi 7 juin 2012,

De 18h30 à 20h

A la Maison de la Vie Associative – salle 309 (3ème étage)

Place Romée de Villeneuve

13090 Aix-en-Provence

Veuillez trouver en pièce jointe le carton d’invitation à cette réunion.

Cette réunion entend vous présenter les différents avantages à organiser une éco-manifestations, et mettre en avant des expériences réussies.

En vous souhaitant une bonne journée,

Cordialement,

Hakim Azgrar

Commentaires fermés

VIDEO – DEPART DE JERUSALEM EN CHEMIN DE FER EN 1897 – LUMIERE

À williamelbez@gmail.com
De : TERRE PROMISE (donotreply@wordpress.com)
Envoyé : mar. 05/06/12 23:37
À : williamelbez@gmail.com
Départ de Jérusalem en chemin de fer (1897) – Lumière
00:00:51
Ajoutée le 13/03/2011
2 353 visionnage(s)

New post on TERRE PROMISE

Départ de Jérusalem en 1897, un film des Frères Lumière

by admin

rachelsamoul

Auguste et Louis Lumière ont inventé le cinéma au début des années 1890. Ils ont fait leur premier film ou plutôt leurs premières vues en mars 1895, La sortie des Usines Lumière. En 1896, ils ont produit le premier film tourné en Terre Sainte, un film de 51 secondes. La caméra est placée sur un train qui quitte Jérusalem pour probablement se rendre à la Tahana de Jaffa. C’est un de leurs opérateurs qui a réalisé le film, Alexandre Promio que l’on peut considérer comme l’inventeur du travelling. Il a le premier eu l’idée de mettre une caméra sur un bateau, en l’occurrence une gondole pour faire le Panorama du Grand Canal.

Quels étaient les habitants de Jérusalem à cette époque? Il y avait 45 420 habitants à Jérusalem. 8560 étaient Musulmans, 8745 étaient Chrétiens et 28, 112 étaient Juifs.
En arrière-plan, on peut distinguer le quartier de Yemin Moshé à Jérusalemconstruit par Moses Montefiore en 1960 et notamment le moulin (actuellement en réfection).
Juste pour le kef, pour le plaisir, le grand panorama du Canal à Venise en 1896

Cet article est une adaptation en français du billet First motion picture in Jerusalem 1896 de l’excellent site Israel history – A picture a day
admin | June 5, 2012 at 11:36 pm | Tags: film ancien, Frères Lumière, gare de Jerusalem, jerusalem | Categories: ISRAEL AUTREMENT – CULTURE, les articles du jour | URL: http://wp.me/p2ehHF-XJ

 

Comment See all comments
Commentaires fermés

KEF ISRAEL – UN FIOLM DES FRERES LUMIERE – DEPART DE JERUSALEM EN 1897

Kef Israel

juin 5, 2012

Départ de Jérusalem en 1897, un film des Frères Lumière

rachelsamoul / Divers / , , , , , / 0 Comment

Auguste et Louis Lumière ont inventé le cinéma au début des années 1890. Ils ont fait leur premier film ou plutôt leurs premières vues en mars 1895, La sortie des Usines Lumière. En 1896, ils ont produit le premier film tourné en Terre Sainte, un film de 51 secondes. La caméra est placée sur un train qui quitte Jérusalem pour probablement se rendre à la Tahana de Jaffa. C’est un de leurs opérateurs qui a réalisé le film, Alexandre Promio que l’on peut considérer comme l’inventeur du travelling. Il a le premier eu l’idée de mettre une caméra sur un bateau, en l’occurrence une gondole pour faire le Panorama du Grand Canal.

Quels étaient les habitants de Jérusalem à cette époque? Il y avait 45 420 habitants à Jérusalem. 8560 étaient Musulmans, 8745 étaient Chrétiens et 28, 112 étaient Juifs.
En arrière-plan, on peut distinguer le quartier de Yemin Moshé à Jérusalem construit par Moses Montefiore en 1960 et notamment le moulin (actuellement en réfection).
Juste pour le kef, pour le plaisir, le grand panorama du Canal à Venise en 1896
Cet article est une adaptation en français du billet First motion picture in Jerusalem 1896 de l’excellent site Israel history – A picture a day
2

 

Commentaires fermés

TOUS ENSEMBLE POUR AIX ET PAYS D’AIX – PROJET GARE ROUTIERE

Future gare routière d’Aix-en-Provence : Un projet qui ne convainc toujours pas !


Future gare routière d’Aix-en-Provence : Un projet qui ne convainc toujours pas !
Un dossier pourtant majeur

Le projet de gare routière, véritable serpent de mer, n’arrive toujours pas à convaincre. Pourtant, les enjeux sont de taille. En effet, avec un transit de 40.000 voyageurs et 1.700 mouvements de cars journaliers, il s’agit de la plus importante gare de bus des Bouches-du-Rhône.

La municipalité Joissains a présenté son nouveau projet la première quinzaine du mois de mai aux comités d’intérêts de quartiers (CIQ), qui n’ont pas démontré un enthousiasme débordant et le 28 mai, une présentation a été faite au grand public, sans emporter, une fois de plus, l’adhésion générale.

Une vraie-fausse concertation

Malgré le nom de « concertation » donné à ces différentes réunions, il apparaît clairement que certains points sont déjà définitivement tranchés…comme par exemple le maintien de la gare routière à sa localisation actuelle, avenue de l’Europe. L’équipe municipale propose un réaménagement destiné à « réduire le nombre de mouvements », à « prendre en compte l’accueil, la sécurité, le confort et la qualité du service. ». Il est également avancé que le flux devrait être réduit, grâce à un délestage vers les futurs pôles d’échanges, notamment à Plan d’Aillane.

Lors de ces réunions, plusieurs remarques ont été formulées :
- le problème d’une recrudescence de circulation automobile avec pour conséquence la formation inévitable d’importants bouchons (la situation est déjà critique aujourd’hui à certaines heures !) sur l’avenue des Belges, la rue Lapierre, l’avenue Juvenal et le boulevard Coq ;
- la question de la liaison (inexistante dans le projet) avec la gare SNCF ;
- la coupe d’une soixantaine d’arbres ;
- l’extension de la gare sur l’avenue des Belges pour les bus urbains ;
- l’absence de PDU (Plan de Déplacement Urbain) et de PLU (Plan Local d’Urbanisme)…

Une action déterminante de la part de l’opposition municipale

Faut-il rappeler que le projet pharaonique (et l’on pèse nos mots) présenté à la fin du précédent mandat et ardemment défendu par Mme Joissains a finalement été rangé définitivement dans les cartons…juste après la campagne des élections municipales partielles de juillet 2009, au cours desquelles notre liste « Tous ensemble pour Aix » avait formulé de très vives critiques sur ce projet, à l’instar des CIQ.

« Tous ensemble pour Aix » : un positionnement sans ambiguïté

Les élu(e)s du groupe d’opposition entendent poursuivre, avec détermination, leur mobilisation pour qu’un projet cohérent, partagé, d’avenir et pérenne de gare routière puisse voir le jour.

C’est pourquoi, nous affirmons notre volonté :
- d’ouverture et de dialogue avec les porteurs de propositions alternatives et notamment celle soutenue par la Fédération des CIQ, située avenue Juvenal qui renoue avec l’idée initiale d’un pôle multimodal dans Sextius-Mirabeau.
- qu’une véritable étude technique et financière, à la charge de la Communauté d’agglomération du Pays d’Aix, soit menée sur tous les projets alternatifs existants : Avenue Max Juvénal, site de la gare SNCF… Les résultats avantages / inconvénients de chacun des projets pourront ensuite être soumis à la population et feront ainsi l’objet d’une large et réelle concertation : enquête publique, avis des CIQ, consultation des usagers des transports publics, grands oubliés de la démarche initiée par la CPA…
- qu’un travail intermédiaire puisse être, d’ores et déjà, engagé pour réduire au maximum (par des aménagements légers) les nuisances et pollutions causées par la gare routière actuelle.
- qu’un moratoire soit décidé sur le projet visant à expérimenter (notamment) la fermeture totale de l’avenue de l’Europe. Nous demandons à ce que les incidences réelles sur les déplacements en entrée et sortie du centre-ville soient précisément évaluées. Nous réaffirmons notre attachement à donner un caractère prioritaire au développement des transports en commun (en site propre notamment) et aux modes doux (vélos, piétons).
- qu’une réelle concertation soit menée, avec notamment l’organisation d’une enquête publique sur ce projet de gare routière.

C’est bien le moins que l’on puisse faire pour un projet d’une telle importance et ayant des incidences sur les modes de déplacements, les transports collectifs et l’environnement aixois.

Fleur Skrivan

Tous ensemble !

« Ce que nous symbolisons, ce n’est pas une alliance partisane, mais un rassemblement d’hommes et de femmes qui souhaitent un changement dans cette ville. »

- Pour qu’Aix devienne la ville du développement durable et solidaire

- Pour un développement économique au service des Aixois

- Pour améliorer le lien social et la solidarité

- Pour mieux vivre à Aix : plus de démocratie et une sécurité de proximité renforcée

7 mesures immédiates

Pour faire face à la triple crise économique, sociale et environnementale, nous demandons que soient adoptées 7 mesures immédiates pour répondre aux préoccupations quotidiennes des Aixoises et des Aixois :

1 – Instaurer une gratuité des transports publics, urbains et scolaires, pendant 18 mois ; adhérer au Syndicat mixte des Transports des Bouches-du-Rhône

2 – Renoncer à la hausse des loyers et maîtriser les charges des HLM pendant 4 ans (notamment par la réhabilitation thermique des logements, la maîtrise de l’énergie…)

3 – Développer les énergies renouvelables sur les bâtiments publics et les logements sociaux de Pays d’Aix Habitat

4 – Soutenir l’activité des PME et des artisans du Pays d’Aix : adoption d’un plan de relance de 24 mois pour des travaux de proximité, choisis en concertation avec les habitants

5 – Encourager l’activité économique notamment les éco-entreprises socialement responsables

6 – Assurer un contrôle indépendant et la transparence de l’ensemble des organismes para-municipaux (SEMEPA, Pays d’Aix Habitat…)

7 – Créer un circuit court entre les agriculteurs du Pays d’Aix et la cuisine centrale pour intégrer les produits bio et du terroir dans les repas des enfants des écoles et des crèches d’Aix

Commentaires fermés

WP Login